Accueil > Eau, air, énergie, déchets > Généralités > À Bali, les quatre hôtels ALILA ont atteint leur objectif "Zéro (...)

À Bali, les quatre hôtels ALILA ont atteint leur objectif "Zéro Déchet"

En août 2016, ALILA Hotels & Resorts annonçait le lancement de son initiative « Zéro Déchet » en décharge, testée dans ses quatre célèbres hôtels de Bali : ALILA Villas Uluwatu, ALILA Ubud, ALILA Manggis et ALILA Seminyak. En novembre 2018, tous les mécanismes et techniques visant à atteindre l’objectif « Zéro Déchet » étaient totalement opérationnels pour atteindre les objectifs fixés au départ de l’initiative.

Comme dans les sociétés urbaines du monde entier, une grande partie des déchets de Bali aboutissent dans des décharges surchargées, contribuant à la production de méthane toxique, 20 fois plus puissant que le CO², et s’infiltrant dans les terres agricoles et les rivières et cours d’eau utilisés par les communautés locales. Les déchets qui ne se rendent pas au site d’enfouissement sont soit déversés sur le bord de la route, dans des rivières ou se retrouvent dans l’océan ou, sur les plages. Avec la mise en œuvre de la campagne « Zéro Déchet », ALILA Hotels and Resorts ne contribue en aucune manière aux déchets de Bali. Par exemple, les plastiques, le verre et les céramiques sont déchiquetés et broyés pour produire des agrégats, du sable et des fibres qui sont réutilisés afin de fournir des matériaux de construction écologiques. Les métaux et les plastiques de grande valeur sont recyclés. Les déchets plastiques non utilisables, tels que les emballages et les films, sont convertis en un pétrole brut léger qui est distillé en diesel, en kérosène et en essence pour être réutilisé dans les hôtels.

En plus du laboratoire, chaque hôtel a mis en place une zone de compostage ainsi qu’un jardin biologique. Tous les déchets organiques sont transformés en compost et le compost est étalé dans le jardin afin de produire des légumes, herbes et fruits bios pour la cuisine, …du jardin à l’assiette. En plus de ses propres efforts “Zéro Déchet », le groupe hôtelier ALILA espère convaincre et sensibiliser les communautés locales et d’autres entreprises. Une équipe « PIONEER » (Positive Impact on Nature, Environment and Earth’s Resources - impact positif sur la nature, l’environnement et les ressources de la Terre) au sein de chaque hôtel, est non seulement responsable du maintien du statut de site « Zéro Déchet », mais elle cherche également des moyens d’encourager les communautés locales et les clients à penser et agir différemment au sujet des déchets et de leur impact sur l’environnement. Les initiatives comprennent une collecte de déchets incitative pour les habitants des villages locaux. Les enfants des écoles primaires sont encouragés à apporter leurs déchets à l’école et, en retour, ALILA contribue au fonctionnement de chacune des écoles.

Les clients peuvent suivre des cours de cuisine dans le jardin bio, apprendre à concevoir leur propre jardin en permaculture.

Tous les hôtels ALILA à Bali sont gérés conformément aux normes EarthCheck. Depuis l’adoption des normes EarthCheck, les quatre hôtels balinais ont collectivement réduit leurs déchets qui auraient normalement permis de remplir soixante-quatre conteneurs de 33 mètres cubes. La prochaine étape consiste à adapter cette stratégie « Zéro Déchet » aux autres hôtels ALILA à travers le monde.

Pour plus d’informations : www.alilahotels.com



TOUS LES ECO-PROFESSIONNELS

SortirDuPetrole.com

Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales