Accueil > éco construction éco rénovation > Parties communes > Des dalles rafraîchissantes pour plafonds

Des dalles rafraîchissantes pour plafonds

La société Armstrong lance les dalles "Coolzone" éco-respectueuses, sous la forme de dalles (600 x 600 ou 675 x 675 mm) de 25 mm d’épaisseur, permettant une régulation de température grâce à un matériau à changement de phase.

Qu’est-ce que les matériaux à changement de phase ?

Leur nom de code est MCP, et cette technologie passive n’est pas nouvelle, puisqu’elle a été conceptualisée vers les années cinquante, mais la tendance en faveur de la réduction des émissions de carbone a contribué à conduire son incorporation dans les produits de construction. En fait, Il s’agit de matériaux dont les caractéristiques sont les suivantes : ils changent d’état en fonction des variations de la température du milieu ambiant, comme la glace qui se transforme en eau lorsque la barre du zéro degré est franchie. Une fusion qui s’accompagne de l’absorption de calories ambiantes… et de leur rediffusion lorsque la température redevient négative, entraînant la solidification de l’eau. C’est sur ce principe physico-chimique connu de tous que s’appuie la mise au point des MCP. Ils se présentent sous forme de microbilles de cire de paraffine encapsulées dans des polymères. Celles-ci sont incorporées dans des matériaux, tels que plaque de plâtre, enduit, béton cellulaire, panneau sandwich, etc. Seule différence avec l’eau : la température de fusion se situe autour de 23°C. Dès que l’air ambiant atteint cette température critique, la cire fond et absorbe une partie de la chaleur de la pièce. Lorsque la température se refroidit, la cire se solidifie et restitue l’énergie accumulée dans le milieu ambiant. Ainsi, dans la journée, lorsque la température ambiante atteint un seuil de 23°, ce matériau fond et passe de l’état solide à la forme liquide, ce qui a pour effet d’absorber les calories faisant chuter le thermomètre. Durant la nuit, lorsque la température extérieure baisse (en dessous de 20°C), le MCP retrouve son état solide et restitue les calories. Il se recharge pour débuter un nouveau cycle le jour suivant.

20% d’économie sur la climatisaion

En lançant CoolZone, un système novateur de plafond à changement de phase, Armstrong anticipe les objectifs de l’Union européenne, qui prévoit une réduction globale d’énergie de 80% à l’horizon 2050. CoolZone est une dalle de plafond fabriquée à partir de deux dalles en métal, Tegular et MicroLook, qui intègre le matériau à changement de phase, capable de fondre et de se solidifier à une température donnée. En réalité, le procédé permet de diminuer d’environ 5 degrés l’air d’une pièce dans la journée, ce qui peut supprimer le recours à la climatisation et permettre d’économiser 30% sur les coûts liés au chauffage, et environ 20% pour la climatisation. Par ailleurs, CoolZone peut éviter que les occupants des lieux ne soient embarrassés par les flux d’air liés à la climatisation. Cependant, pour être efficaces, les dalles doivent équiper au minimum 30% de la surface du plafond. Elle sont facilement intégrables en eco-construction, comme en éco-rénovation. Elles peuvent être disposées dans un système de plafond suspendu et déplacées si nécessaire, en cas de reconfiguration des lieux. Sur le plan environnemental, ce système ne nécessite aucune énergie pour fonctionner et se recycle à travers le programme de la filière plâtre, et pour l’insert MCP entre les 2 faces en plâtre, c’est celui de la filière métal pour les plaques métalliques.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales