Accueil > Eau, air, énergie, déchets > Chambres > Eau chaude : passez à la cogénération et au solaire

Eau chaude : passez à la cogénération et au solaire

En plus des précautions incontournables (réglage de la chaudière, limiteurs d’eau, pommeaux écononomes, contrôle des canalisations et de la consommation… ), il est relativement aisé et avantageux d’investir dans la récupération de chaleur et le chauffage solaire de l’eau.

Economiser son eau chaude et l’énergie qu’elle nécessite, ne se limite pas à assurer le réglage de la sortie de l’eau des chaudières à 55°c et à assurer un réglage régulier des appareils. En plus, il est bien sûr toujours bénéfique d’installer des appareils de type limiteur d’eau ou mousseur au niveau des robinets de salles de bains, et de type pommeau économe dans les douches et salles de bain. Le contrôle de la bonne isolation des canalisations, de l’état des tuyaux et de leurs points de jointure, et idéalement le suivi de la consommation, permettront d’optimiser encore les factures.

Récupérer la chaleur des condenseurs et de la buanderie !

Au-delà, et afin d’élever votre établissement vers davantage d’autonomie, vous pourrez en plus réfléchir et procéder à plus ou moins court terme à deux investissements particulièrement avantageux, même s’ils font moins les « gros titres » que le photovoltaïque : l’installation d’un procédé solaire de chauffage de l’eau (couplé avec un dispositif complémentaire branché sur l’électricité ou sur une chaudière performante à bois) et la récupération de la chaleur d’autres appareils de l’hôtel. En effet, il faut se souvenir que les condenseurs de groupes frigorifiques par exemple, produisent de la chaleur pour fabriquer du froid, celle-ci se perdant traditionnellement dans la pièce où sont installés les appareils. Les machines de la buanderie émettent elles aussi une quantité appréciable de chaleur. Dans la mesure où ces différents appareils ne se trouvent pas très éloignés de votre eau chaude, il y a là de l’énergie récupérable. Cette énergie de « cogénération » comme on l’appelle, peut chauffer une bonne proportion de l’eau de l’hôtel, certains établissements parvenant à dépasser ainsi la moitié de leurs besoins !



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales