Accueil > actualités reportages > Comprendre > L’Office du Tourisme et des Congrès de Paris et Atout France présentent le (...)

L’Office du Tourisme et des Congrès de Paris et Atout France présentent le Baromètre mensuel « Intentions de voyage »

L’Office du Tourisme et des Congrès de Paris et Atout France lancent un sondage mensuel sur les intentions de voyages de loisir des touristes Français et internationaux à horizon des six prochains mois. L’objectif : mesurer et anticiper le comportement des visiteurs dans les dix principaux marchés émetteurs de voyageurs vers la France et Paris. Retour sur cette première vague.

Priorité aux réservations de dernière minute

Au regard des 10 marchés interrogés : France, Allemagne, Belgique, Chine, Espagne, États-Unis, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suisse, ce premier baromètre confirme le désir des interviewés à reprendre la route du voyage. L’étude laisse ainsi entrevoir des perspectives touristiques positives pour la France et la destination Paris dans les six prochains mois, mais avec des intentions de réservations de dernière minute. C’est le cas pour 2/3 des interrogés, même si leur destination est d’ores et déjà fixée. Bien évidemment le nombre de visiteurs attendu sur le territoire ne pourra être équivalent à celui des saisons passées, et dans cette période de crise inédite, il est plus que jamais nécessaire de mesurer et d’évaluer leurs désirs de déplacements.

Des attentes et des critères de voyage précis

Naturellement, les mesures de réassurance mises en place sur l’ensemble du territoire constituent aujourd’hui un enjeu prioritaire : 77% des étrangers et 74% des Français envisagent leurs séjours dans une destination où ils se sentiront en sécurité. A noter aussi que 7 répondants sur 10 envisagent un mode de transport individuel. De la même façon, les modalités d’annulation, de report ou de remboursement des séjours sont des critères essentiels (pour 87 % des étrangers et 92 % des Français) et doivent permettre un maximum de flexibilité.

En termes de profil, les 15-34 en provenance d’Europe de l’Ouest plébiscitent les espaces urbains à 41% et le littoral à 47%, quand les 50+ se disent moins attirés par les villes (15%).

La France, leader des destinations européennes

A la veille de cette période estivale, le désir de vacances est bien présent, avec une préférence pour le marché domestique, à l’exemple des Français (67%), des Italiens (67%) ou encore des Espagnols (69%).

En revanche, pour tous ceux qui franchiront les frontières, la France maintient sa place de leader des destinations européennes et remporte la préférence de 22% des suffrages des voyageurs étrangers, soit 1 Européen sur 5 parmi ceux interrogés.

Les Belges privilégient la France à 40%, les Suisses à 28%, les Espagnols 22%, les Hollandais 18%, et les Italiens 15%.

Exemple de lecture du tableau : Le top 5 des destinations européennes des marchés de l’Europe de l’Ouest pour un prochain voyage sont par ordre de priorité la France, l’Espagne, l’Italie, la Grèce et les Pays-Bas.

Quant aux marchés lointains ici sondés, sous réserve de l’ouverture effective des frontières, la Chine arrive en tête des intentions de voyage en France dans les six prochains mois pour 57 % des interrogés (en prévision de la période Golden Week) contre 23 % pour les Etats-Unis.

Les premiers résultats du baromètre « Intentions de voyages », que nous lançons aujourd’hui avec l’Office de Tourisme et des Congrès de Paris, affichent des perspectives encourageantes pour la destination France. Il prouve que l’attractivité de la France reste forte sur les marchés internationaux. La campagne #CetÉtéJeVisiteLaFrance, que nous déployons en collaboration avec de nombreux acteurs du tourisme, va pouvoir être déclinée sur les marchés européens de proximité afin de renforcer l’idée que la France réserve de belles expériences cet été », en s’appuyant sur les tendances qualitatives de ce baromètre concernant les attentes et envies des voyageurs. Caroline Leboucher, Directrice générale d’Atout France.

Paris maintient son statut de ville incontournable

Paris est l’une des destinations les plus touristiques au monde. L’an dernier, entre juin et septembre, la capitale a comptabilisé pas moins de 8,9 millions d’arrivées, soit 26,2% de la fréquentation annuelle. Bien que cette année soit fortement marquée par cette crise inédite, l’étude atteste de l’attractivité de la Ville : 55% des Français interrogés envisagent un séjour à Paris au cours des 6 prochains mois, comme les touristes internationaux (USA à 27% ; Chine à 60%).

Les visiteurs d’Europe du Sud témoignent eux aussi d’une réelle envie de venir à Paris, comme l’Espagne et l’Italie (chacun à 38%). Les marchés de proximité d’Europe de l’Ouest (Royaume-Uni, Belgique, Pays Bas, Suisse) restent attentistes, à l’instar du Royaume-Uni et de la Suisse (chacun à 17%).

Ce baromètre mensuel va nous permettre de suivre au plus près le comportement des visiteurs et de construire avec les acteurs du tourisme parisien une qualité d’accueil et d’offres optimales. Au-delà du marché français qui participe à la relance de l’activité, l’ouverture progressive des frontières permet aux visiteurs étrangers de se projeter sur les semaines à venir. Les prochains mois ne seront pas équivalents aux années précédentes, mais la désirabilité de la destination reste intacte, Corinne Menegaux, Directrice Générale de l’Office du Tourisme et des Congrès de Paris.

Paris affiche la « Caring Attitude »

A Paris, les professionnels du secteur se sont mobilisés ces dernières semaines afin de tout mettre en œuvre pour accueillir les visiteurs dans les meilleures conditions possibles. L’Office du Tourisme et des Congrès de Paris a lancé la Charte « Caring Attitude », qui demande aux établissements et partenaires signataires de respecter 7 engagements, tels que la mise en place des mesures sanitaires, la formation des collaborateurs ou encore d’adapter les services afin de respecter la distanciation physique.

En conclusion

Les estimations globales de ce premier baromètre, permettent d’envisager que, pour les marchés étrangers, le mois d’août sera le temps fort de l’été en France : 18 % des touristes interrogés prévoient leur séjour en août contre 17 % en septembre et 12 % pour juillet. Le marché chinois sort du lot : si les conditions sanitaires et de déplacement le permettent, les Chinois viendront sur le territoire national et principalement à Paris pour la Golden Week en octobre. Les Français prévoient quant à eux de partir autant en juillet (24%) qu’au mois d’août (23%) mais aussi en septembre (15 %).

Méthodologie :

Une étude réalisée par TCI research pour L’Office de Tourisme et des Congrès de Paris et Atout France. 10 marchés interrogés : la France, le Royaume-Uni, la Belgique, les Pays-Bas, l’Allemagne, la Suisse, l’Italie, l’Espagne, les Etats-Unis et la Chine. 400 enquêtes par marché, soit 4000 enquêtes. Questionnaire auto-administré sur Access Panel en ligne : durée de 5 minutes pour 15 questions Disponible dans l’ensemble des langues impliquées (anglais, allemand, italien, espagnol, néerlandais, chinois).



Emplois hôteliers

SortirDuPetrole.com

Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales