Accueil > actualités reportages > La vie des hotels > Le Vigilius mountain resort : l’écologie et le luxe s’allient

Le Vigilius mountain resort : l’écologie et le luxe s’allient

Dans les Alpes italiennes, juché à 1500 mètres d’altitude, au sommet du Vigil Joch, le Vigilius mountain resort est un écohôtel de luxe. Accessible uniquement par un téléphérique, c’est un havre de paix. Réalisé en bois et en verre, pour préserver au mieux l’environnement, cet élégant bâtiment, œuvre de l’architecte Matteo Thun, concilie luxe, confort et basse consommation.

C’est le bois, un matériau renouvelable qui sert à chauffer l’ensemble de ce palace 5 étoiles. Parquet en bois, draps en lin, les 41 chambres de l’hôtel, design et chaleureuses, ont été conçues pour satisfaire aux plus hautes exigences des hôtes. Zen et épurées, toutes offrent une vue à couper le souffle sur les Dolomites ou le Val d’Ultimo. Refuge alpin retiré du monde, ce luxueux resort propose deux piscine un sauna, un hammam et un spa, le paradise garden. Air pur et calme absolu, dans ce lieu propice au bien-être. La petite ville de Lana est située au nord-est de l’Italie, dans la province de Bolzano, au cœur du sud Tyrol, une région que chériront aussi bien les amateurs d’histoire que les amoureux de la nature. Cette ville et ses alentours sont particulièrement riches en monuments historiques. La religion a laissé une large empreinte sur la ville et son patrimoine, on croise d’ailleurs des dizaines d’églises, de monastères et de couvents.

L’église Sainte-Marguerite encore en très bon état aujourd’hui, est un exemple de l’architecture moyenâgeuse que l’on retrouve à Lana, et révèle en son sein une magnifique fresque datant du 13e siècle. L’église paroissiale de Niederlana, de style gothique, cache un des plus grands autels, l’autel Schnatterpeck du nom de son sculpteur, superbement taillé dans le bois et finement doré. Dans ce paysage historique et classique, l’art contemporain a tout de même réussi à se faire une petite place, disséminé le long des rues de la ville.

La nature tient un rôle fondamental dans cette région. Bénéficiant d’un climat relativement doux, elle s’est appropriée cet espace, réservant aux passionnés de marche et de grand bol d’air des lieux d’escapade idéaux. Le parc national tout proche offre 33.000 hectares de balades dans une faune et une flore préservées. Au milieu des montagnes, on croise des cascades, des torrents mais aussi des lacs et les plus chanceux pourront même apercevoir au détour d’un sentier des marmottes ou des écureuils.

Des matériaux naturels

Niché à 1.500 mètres d’altitude, le calme règne en maître dans ce lieu uniquement accessible par un téléphérique au départ de Lana, ce qui exclut les voitures. Une fois arrivé sur place, le plus saisissant est sans doute la douceur qui se dégage de ce bâtiment réalisé en bois et en verre. Une fois passé le pas de la porte de la réception, c’est toujours la même sensation de douceur qui se dégage. La simplicité de l’aménagement des lieux, et notamment la décoration aussi bien des chambres que de l’ensemble de l’hôtel, repose sur l’utilisation de matériaux naturels, comme le bois, présent du sol au plafond, ou la pierre.

Les 41 chambres de l’hôtel ont fait l’objet d’une décoration design et chaleureuse. Elles sont toutes dotées d’un parquet en bois, de grands lits recouverts de draps en lin, et chacune bénéficie d’un balcon qui offre une vue à couper le souffle sur les Dolomites ou le Val d’Ultimo. Deux restaurants proposent soit des plats internationaux, soit des spécialités italiennes et alpines. Pour choyer son corps on peut se rendre au spa de l’hôtel, faire appel aux bons conseils d’un préparateur physique ou se relaxer dans la piscine intérieure. Petit détail non négligeable : situé au pied des pistes de ski, le Vigilius propose un service de location de matériel et de vente de forfaits afin d’accéder encore plus facilement aux pistes de Monte San Vigilio.



SortirDuPetrole.com

Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales