Accueil > actualités reportages > La vie des hotels > Les quarante ans du Radisson Blu Hotel de Nice

Les quarante ans du Radisson Blu Hotel de Nice

Fruit du travail de l’architecte Pierre Allard, celui qui fut inauguré sous le nom d’Hyatt Regency a accueilli ses premiers hôtes en 1979 et s’est imposé comme un hôtel emblématique de la Promenade des Anglais célèbre cette année sa quatrième décennie. Un établissement récompensé pour ses économies d’énergie.

Erigé sur un terrain abritant autrefois l’école élémentaire Sainte-Hélène, l’hôtel alors propriété du groupe libanais Abella a vu son appellation commerciale évoluer. Il devient successivement Beach Regency puis Abella Hotel avant d’être repris en gestion en mai 1997 par Radisson SAS. Il changea finalement de nom quelques années plus tard pour devenir Radisson Blu Hotel Nice, sous lequel nous le connaissons encore aujourd’hui. Années après années, l’histoire du plus grand hôtel de Nice s’écrit. On se remémore l’époque du Nice Jazz Festival durant laquelle se croisent des légendes à l’image de Lionel Hampton, Miles Davis, Nina Simone ou Ray Charles qui s’adonnent à des jam sessions inoubliables. Des politiques, des sportifs de haut niveau, de grands chefs d’entreprise ont également séjourné dans les murs de l’hôtel.

Des rénovations successives pour un hôtel contemporain

Si le Radisson SAS a connu quelques travaux de rénovation à la fin des années 90, il faudra néanmoins attendre que la société britannique CIT, propriétaire de l’établissement niçois et le groupe Rezidor SAS Hospitality qui en assure la gestion, décident conjointement de rénover entièrement l’hôtel. Nous sommes alors en 2003 et le bâtiment nécessite un lifting complet afin de répondre aux codes et tendances décoratives en vogue à cette époque. 20 millions d’euros sont investis dans des travaux d’une ampleur inédite qui métamorphoseront l’établissement.

Dix ans plus tard, un second projet de rénovation est amorcé. A sa tête Jaime Beriestain, récompensé par AD Espagne comme « Meilleur Architecte d’Intérieur 2016 », désire insuffler un vent de modernité à l’hôtel tout en mettant en valeur ses racines méridionales. Il utilise des matériaux anciens, du bois flotté, des œuvres d’art et des nuances de bleus qui confèrent au rez-de chaussée de l’établissement une ambiance résolument méditerranéenne. La rénovation des 331 chambres et suites ainsi que les 11 salles de conférence s’étend sur trois ans et s’achèvent à la fin de l’été 2018 après un investissement total de près de 10 millions d’euros. Du côté de la restauration, des changements s’opèrent également. Le restaurant Bleu Citron situé au rez-de-chaussée devient le 223 et le Calade Rooftop Restaurant s’ouvre au sommet du Radisson Blu. Posé sur le plus grand rooftop de la Côte d’Azur, l’établissement qui propose une cuisine d’inspiration méditerranéenne a accueilli son nouveau chef Victor Marion, au début de l’année 2019.

Quarante ans et de nombreux projets

Aujourd’hui dirigé par Lionel Servant, Directeur Général de retour sur Nice depuis janvier 2018 l’hôtel 100% rénové célèbre son entrée dans la quarantaine avec de nombreux projets inhérents à la célébration de ce bel événement. Le concept ? Attribuer à chaque mois une opération menée en externe et/ou en interne ; diner organisé à Calade Rooftop Restaurant en compagnie d’influenceurs locaux, concours prestigieux organisés sur les réseaux sociaux de l’établissement mais aussi offres commerciales, collaboration avec un artiste local, portraits de salariés et bien d’autres surprises seront à découvrir mois après mois.

L’actualité du Radisson Blu Hotel Nice est également placée sous le signe de la fête. On pense par exemple à l’accueil des artistes de l’édition 2019 du Nice Jazz Festival et du retour des Jam Sessions qui rythmeront les soirées de l’établissement niçois du 16 au 20 juillet prochain.



Emplois hôteliers

SortirDuPetrole.com

Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales