Accueil > actualités reportages > Comprendre > Okko Hotels : une deuxième génération d’hôtels sous la houlette de nouveaux (...)

Okko Hotels : une deuxième génération d’hôtels sous la houlette de nouveaux décorateurs

Le groupe français indépendant qui compte déjà huit établissements dans toute la France repense son produit pour ses prochaines ouvertures, et donner la parole à une nouvelle équipe de décorateurs.

Pour Olivier Devys, l’innovation continuelle est la clé de la réussite de la marque. C’est donc tout naturellement qu’il a souhaité lancer la nouvelle génération du concept Okko Hotels à l’hôtel de Gare de l’Est qui ouvrira au printemps 2019, seulement 4 ans après l’ouverture du premier établissement. Le Studio Catoir a été choisi pour sa proposition audacieuse et élégante, qui incarne et sublime l’ADN de la marque Okko Hotels. Olivier Devys, Président-Fondateur et sa fille Solenne, Directrice Produit et Communication, reviennent sur cette évolution stratégique en trois questions :

« Pourquoi ce changement, à peine quatre ans après l’ouverture du premier établissement ?

Olivier Devys : J’ai passé une partie de ma carrière au sein d’un grand groupe hôtelier et une chose me navrait : lorsque l’on s’apercevait qu’un produit était obsolète, c’était malheureusement le cas de tout le parc de la marque, y compris celui de l’hôtel que l’on avait ouvert six mois auparavant. Cela rendait la tâche colossale, voire désespérante, j’ai compris qu’il fallait à tout prix réduire le cycle de vie du produit. De même que dans l’industrie automobile, il existe de très nombreuses versions d’un même modèle de voiture, nous devions être capable de repenser régulièrement le produit Okko Hotels pour ne pas lasser le consommateur.

D’autre part, quand nous avons ouvert le premier Okko Hotels en 2014, j’ai le sentiment que nous avions une petite longueur d’avance sur le marché hôtelier français. Depuis, de très nombreux concepts lifestyle ont vu le jour, il était donc essentiel pour nous de renouer avec cette démarche d’innovation pour marquer notre différence.

Enfin, j’aime l’idée que le concept Okko Hotels, qui est un concept particulièrement fort, puisse donner lieu à plusieurs interprétations esthétiques, plusieurs prises de parole. Qui va succéder au Studio Patrick Norguet et en quoi cette deuxième génération sera différente ?

Solenne Devys : Le travail qu’a fait Patrick Norguet et son équipe sur la première génération a donné à Okko Hotels une empreinte résolument contemporaine, tout en lui conférant un style élégant et intemporel. Le fait que Patrick soit avant tout un designer a également apporté une bonne dose d’audace et de fraîcheur, dont l’hôtellerie avait besoin. En le laissant s’exprimer, nous sommes parvenus à proposer un produit qui tranchait vraiment avec les codes de l’hôtellerie traditionnelle.

Pour constituer le brief de la deuxième génération, nous avons relu les milliers de commentaires de nos clients. De cette analyse est ressorti le fait que si notre chambre était tout à fait adaptée au séjour d’une personne seule, elle l’était moins pour un couple. Et c’est justement ce qui nous a séduits dans le travail de Studio Catoir, l’approche d’un couple où l’on retrouve un point de vue à la fois féminin et masculin. Nous avons également été conquis par leur capacité à intégrer la dimension fonctionnelle, tout en y ajoutant une touche de poésie et de sophistication.

Enfin, au-delà de la déco, nous souhaitions repenser notre produit pour y intégrer certaines évolutions technologiques et pousser plus loin notre démarche en termes de développement durable. »

Quand pourra-t-on découvrir ce nouveau projet ?

Olivier Devys : Le premier Okko Hotels de deuxième génération ouvrira au coeur de la Gare de l’Est au printemps 2019. Il s’agit pour notre groupe d’un projet stratégique : le premier établissement au coeur de Paris, de surcroît dans l’enceinte d’une gare, et qui accueillera sur son toit un jardin public, propriété de la Mairie de Paris. Un projet particulièrement audacieux et innovant qui est donc une excellente opportunité de lancer cette nouvelle génération. »



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales