Accueil > actualités reportages > Comprendre > Quelles vacances pour les Français cet été ?

Quelles vacances pour les Français cet été ?

HomeExchange et Happydemics dévoilent les intentions des Français pour les vacances d’été. La crise sanitaire inédite que nous traversons m’est à mal tout le secteur du tourisme et le gouvernement se mobilise en annonçant "Le grand plan Marshall" et compte investir 1,3 milliard d’euros pour relancer une activité essentielle à son économie.

HomeExchange, leader mondial de l’échange de maisons et Happydemics, société d’études marketing ont réalisé une étude afin d’en savoir plus sur les intentions des Français et de nos voisins Espagnols concernant les vacances d’été 2020 dans ce contexte de crise sanitaire. Malgré tout, les Français sont optimistes malgré les incertitudes...

Avec les fermetures des frontières à l’international, les difficultés des compagnies aériennes (inactivité, difficultés économiques, prix des billets exorbitants en sortie de crise), 49% des français ont toujours l’intention de partir en vacances. C’est 20 points de moins que l’année passée d’après l’étude de Tripadvisor en 2019 mais cela démontre la relation qu’entretiennent les Français avec les vacances, une relation qui a toujours été spécifique à la France. En Espagne, 43% des répondants déclarent qu’ils essayeront de partir en vacances si la situation tend à s’améliorer.

Sans directive claire du gouvernement, la tendance est à l’incertitude et 21% des français ne savent pas comment envisager les vacances estivales et par conséquent ne font pas de projets. Pour 13% l’avis est tranché et ils ont décidé de ne pas partir en vacances.

La tendance estivale 2020 est franco-française

Cet été les Français vont privilégier le local ! Un engouement qui profitera aux acteurs du tourisme français car 76% des français déclarent qu’ils voyageront dans leur pays. Seulement 15% d’entre eux tenteront un voyage hors des frontières.

Chez nos voisins espagnols, ce dernier pourcentage s’élève à 27%. Historiquement ils n’ont pas pour habitude de voyager sur le sol Espagnol. À titre de comparaison, toujours d’après l’étude de TripAdvisor, en 2019 seul 39% d’entre eux souhaitaient rester dans leur pays pour les vacances d’été. Cette année, sans surprise, ce pourcentage a presque doublé avec 62%. Une fois sur place, les français vont privilégier les logements privés plutôt que partagés. 58% des répondants partiront cet été dans leur maison secondaire, la maison de famille ou privilégieront la location de maison entre particuliers. L’Étude révèle que peu semblent enclin à réserver des hôtels ou encore partir dans des clubs de vacances pour éviter la foule. Ce qui est un frein pour les Français ne l’est pas pour nos voisins car aussi surprenant que cela puisse paraître, l’hôtel et les clubs de vacances font partis du premier choix des répondants Espagnols.

Nature et ruralité

Cette année, le prix est le premier critère de choix des français et des espagnols pour choisir la destination. Il est suivi de près par le désir d’avoir un extérieur pour réaliser des activités mais éloigné de la foule pour éviter les regroupements.

« Cette dernière indication laisse à penser que les français privilégieront probablement les lieux ruraux et les campagnes au profit des grandes villes. Pour répondre à cette tendance, l’échange de maison sera très certainement l’alternative idéale pour beaucoup de Français cet été. Chez HomeExchange nous avons d’ailleurs enregistré une augmentation des demandes d’échange de maison durant la première semaine de mai, 7 fois supérieur comparé à la même période sur le mois d’avril. Je suis convaincu que cela s’explique car nous répondons aux besoins des français en offrant la possibilité de profiter d’une maison en toute sécurité pour soi et pour sa famille, en France, pour un budget accessible à tous de130€. » Conclut le cofondateur d’HomeExchange, Charles-Edouard Girard.



Emplois hôteliers

SortirDuPetrole.com

Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales