Accueil > actualités reportages > Agenda > Slow Fish 2019 : découvrez les temps forts du programme !

Slow Fish 2019 : découvrez les temps forts du programme !

Le programme de Slow Fish, qui se tiendra du 9 au 12 mai 2019 dans le vieux port de Gênes (Italie), propose une analyse en profondeur, doublée de conseils concrets sur les bonnes pratiques et de récits d’expériences sur le monde de la mer, notre bien commun.

Cette année, le plastique sera à l’honneur ! On en a déjà produit à ce jour plus de 8,3 millions de tonnes, soit l’équivalent de 158 670 Titanic, et les trois quarts se trouvent déjà dans une décharge. Plusieurs conférences entendent aborder ce problème et fournir les bons gestes pour en réduire notre usage quotidien (des alternatives en cuisine à des emballages plus écologiques). Slow Fish présentera également une conférence autour des systèmes de pêche historiques et innovants tous mus par le désir de préserver un environnement sain. Vous pourrez découvrir des pêcheurs de moules des Pouilles italiennes ayant banni le plastique et qui utilisent des outils à base de chanvre cultivé dans un parc archéologique ou encore le système de pêche fixe de la Camogli Tonnarella constitué d’un filet de fibre de coco tissé à la main, placé en mer et retiré tous les jours suivant les saisons. On discutera également du combat des petites communautés de pêcheurs face à la pêche industrielle et son impact sur les marchés locaux : elle pille non seulement des eaux riches, mais entraine aussi l’invasion sur les marchés d’espèces de poisson importées sans aucun lien avec la culture locale. Des délégations d’Afrique du Nord viendront présenter leurs techniques de pêche traditionnelles, notamment les pêcheurs de l’archipel de Kerkennah, en Tunisie, où une Sentinelle Slow Food recourt à la charfia, une sorte de labyrinthe fixe constitué de milliers de feuilles de palmes. Les courants poussent les poissons vers les chambres de capture. Ces petites communautés de pêcheurs s’adaptent aux changements de leur écosystème et à des phénomènes imprévisibles, notamment engendrés par le réchauffement climatique.

Slow Fish 2019 proposera cette année encore plusieurs Ateliers du goût, l’occasion d’apprendre tout en se régalant, d’approfondir des problématiques et d’écouter des histoires de producteurs tout en ravissant ses sens. Venez notamment découvrir l’évènement des pêcheurs de Magghia Masculina (une Sentinelle Slow Food italienne d’anchois locaux), qui partageront leurs techniques de pêche, pratiquées à travers toute la Méditerranée depuis l’antiquité. Le problème des crevettes d’élevage du Pacifique et de l’Atlantique Sud que l’on retrouve bien trop souvent sur les étals de nos supermarchés, et leur impact notable sur l’environnement, seront étudiés lors d’un autre Atelier. Les pêcheurs invités vous feront découvrir trois variétés locales de crevettes italiennes : la rouge de Sanremo en Ligurie, la Mazara del Vallo de Sicile et la violette de Gallipoli, dans les Pouilles.

Slow Fish 2019, c’est également des dîners inoubliables : les top et pop Dinner Dates. Durant les top Dinner Dates (Rencontres à table) laissez-vous guider par des chefs étoilés au guide Michelin ou d’autres grands noms de la scène gastronomique internationale. Le chef doublement étoilé Moreno Cedroni, célèbre pour sa réinterprétation unique et purement locale du sushi, associera créativité et tradition à l’occasion de Moreno Cedroni : A Journey Through Time (Moreno Cedroni : Un voyage à travers le temps). Les pop Diner Dates seront quant à eux préparés par des chefs des osterias italiennes ou de l’Alliance Slow Food des chefs, ou encore des pêcheurs, comme Loubie Rush et Jade de Waal, tous deux membres de l’Alliance, qui vous feront découvrir l’Afrique du Sud à travers des herbes sauvages, des produits fermentés et des fruits de mer à l’occasion de South Africa : When The Sea Meets Cape Herbs (Afrique du Sud : La mer rencontre les herbes du Cap).

Les visiteurs pourront participer aux cours de cuisine de la Cooking School pour apprendre de nouvelles recettes autour de la mer, auprès de chefs italiens et internationaux. La cheffe mexicaine Karla Enciso viendra par exemple vous apprendre à intégrer les saveurs mayas à votre cuisine.

Pédagogie et conseils

Les activités pédagogiques prévues au fil du salon répondront de manière créative et divertissante à nos grands thèmes : la saisonnalité, les bonnes pratiques pour notre santé, reconnaître le poisson frais (avec les conseils d’un poissonnier). L’Université des Sciences gastronomiques offrira également l’opportunité de visiter le marché aux poissons avec un Personal Fisher, qui vous donnera des conseils sur la manière de reconnaître un poisson bon, propre et juste et de faire vos courses de manière plus durable. Puisque nos actions sur terre et en cuisine ont aussi une influence sur la santé des océans, les visiteurs pourront découvrir un emballage à réutiliser toute l’année, parfait pour éviter les déchets. Fabriqué avec du coton bio et de la cire d’abeille, Apepak dure longtemps, est multi-usage et biodégradable. Il soutient la culture du coton bio et les apiculteurs locaux. De plus, la production est gérée par une coopérative employant des personnes en difficulté et leur permettant ainsi d’accéder à une dignité sociale. Le Ricrea Groupement proposera également des activités dédiées aux écoles primaires. Son action tourne autour des contenants métalliques (boîtes de conserve de sauce tomate, de thon ou d’huile) et des nombreux avantages pour la santé de la planète et notre santé à tous, de les recycler correctement. La cheffe écossaise Caroline Rye, qui explore chaque semaine sur son blog une espèce de poisson (soit 52 par an) et offre ainsi un catalogue d’alternatives durables aux espèces surconsommées comme le cabillaud, le thon, les crevettes et le saumon, animera une autre activité.

Durant tout l’évènement, le Market Kitchen program (programme de la cuisine du marché) accueillera des membres des communautés de migrants qui se relaieront aux fourneaux pour préparer leurs plats traditionnels et faire goûter aux visiteurs un peu d’Haïti, du Sénégal et de bien d’autres pays.

Aspect social et environnemental de la manifestation

La conférence The New Life of PVC (La nouvelle vie du PVC) présentera un projet d’ateliers créatifs pour les femmes incarcérées de la prison de Pontedecimo Remand : ces dernières fabriquent des sacs, des accessoires et des décorations avec d’anciennes bannières publicitaires et panneaux de Slow Food. L’objectif est d’aider ces femmes à développer leurs compétences personnelles, ainsi qu’à promouvoir la créativité et la recherche pour se créer un avenir meilleur.

Les différents stands et espaces de Slow Fish 2019 sont fabriqués à partir d’arbres tombés des forêts des Dolomites, gravement touchées en octobre dernier. Primo Barzoni, de chez PALM, nous en dit plus sur ce projet dans Storm Tides : From Devastation to Recovery (Ondes de tempêtes : dévastation et renaissance).

En savoir plus : https://slowfish.slowfood.it/en/



Emplois hôteliers

SortirDuPetrole.com

Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales