Accueil > éco construction éco rénovation > Parties extérieures > Transformez facilement votre piscine au chlore en piscine écologique

Transformez facilement votre piscine au chlore en piscine écologique

Traditionnellement, le printemps est synonyme de remplissage de la piscine extérieure pour de multiples hôtels. Un nouveau procédé de filtration, complétement écologique, évite une telle consommation d’eau et transforme facilement une piscine conventionnelle en… biopool (biopiscine).

Les piscines écologiques représentent un potentiel de 80 milliards de litres d’eau potable économisés chaque année en France ! C’est ce qu’a rappelé la société autrichienne Biotop à l’occasion de la dernière journée mondiale de l’eau. Biotop, c’est un pionnier de la piscine écolo. Son fondateur et directeur général, Peter Petrich, est engagé depuis 27 ans dans la préservation du précieux liquide. C’est l’inventeur de la « Baignade écologique ». Pour lui, vue l’état de nos ressources en eau potable, « Il est nécessaire de changer rapidement notre approche » concernant les piscines. La force de cet Autrichien a consisté à allier développement durable et profits économiques avant même que beaucoup y croient, à démontrer qu’il existe un modèle économique « soutenable » et performant dans ce domaine aussi. Le groupe Biotop pèse aujourd’hui 11 millions d’euros (chiffre d’affaires) et compte 55 partenaires licenciés répartis dans le monde entier, 250 collaborateurs au total. L’histoire a commencé en 1984 à l’université des ressources naturelles et sciences de la vie de Vienne, en Autriche. Là, un professeur et quelques étudiants ont réfléchi au développement d’un concept écologique économiquement viable. La phytoépuration, les toits végétalisés et la baignade naturelle ont été étudiés et c’est finalement cette dernière idée qui l’a emporté pour Peter Petrich. Peter Pietrich s’est alors investi pour développer le concept, le commercialiser et le développer. De l’Europe à l’Australie, la surface de toutes les baignades construites, est aujourd’hui dix fois plus grande que la Place St Pierre à Rome, soit 400.000 m² contenant 600.000 m³ d’eau.

60 000 litres d’eau potable dans une piscine et 1,6 million de piscines en France

Aujourd’hui, nous faisons le pari que cela n’est pas prêt de s’arrêter. La raison est claire comme de l’eau ! La voici : les piscines traditionnelles sont traitées au chlore et doivent donc être régulièrement vidées en hiver et remplies de nouveau au printemps. Les hôteliers en savent quelque chose. Selon Biotop, cela représente en moyenne 60.000 litres d’eau potable par piscine. Une fois la piscine vidée, l’eau, chargée de produits chimiques, se retrouve en partie… dans la nappe phréatique. Avec les 1,6 million de piscines installées en France, cette consommation d’eau est équivalente à celle de Paris pendant 50 jours, soit 80 milliards de litres d´eau ! Pour Peter Petrich et son équipe, cette eau est tout simplement « gaspillée » car il existe bel et bien une parade pour éviter ces vidanges. Ce qui est économiquement intéressant pour les propriétaires. « En choisissant les Baignades écologiques, le problème de la ressource en eau se résout de lui-même », confirme Peter Petrich. Mais, qu’il s’agisse de professionnels (hôtels, SPA..) ou des particuliers, beaucoup l’ignorent encore. Le directeur général se veut très militant : « Il faut que nous poursuivions à informer sur les alternatives qui existent pour stopper le gaspillage et ne plus devoir se baigner dans des eaux nocives pour notre santé et notre environnement ».

Biopool : une piscine naturelle… sans plante

Pour lui, la solution royale c’est une nouvelle génération de piscine, les « biopools » qui permet de transformer toute piscine actuelle en piscine écologique ! Rien que ça. Son procédé de filtration, commercialisé sous le nom de living-pool, a été élu « Meilleur nouveau produit au Chelsea Flower Show 2011 » par le Financial Times (un évènement européen de référence du jardin et du design extérieur). Ce procédé permet de « remplacer les plantes, qui dans une baignade écologique classique, occupent la moitié de la surface totale et peuvent indisposer certaines personnes ». Le living-pool imite en fait la nature : il « remplace l’action des plantes par un filtre biologique et un filtre à phosphates qui fixe le phosphore, la nourriture principale des algues qui sont ainsi « affamées » et ne peuvent se développer ». Qu’elles soient élégantes, modernes ou classiques, toutes les piscines peuvent donc maintenant « être filtrées de manière exclusivement biologique », affirment les responsables pour lesquels la transformation d’une piscine conventionnelle en biopool reste en plus « facile ». Entre autre avantage : plus besoin de vider la piscine en hiver et de la remplir au printemps. L´eau est conservée dans le bassin d´une année sur l´autre, avec d’importantes économies à la clé.

Les baignades naturelles s’exportent aux Etats-Unis

Ainsi pour Biotop, l’année 2013 n’est pas synonyme de crise mais de croissance ! Après l’Europe et des débuts prometteurs en Australie et en Nouvelle-Zélande, la Baignade naturelles s’exportent désormais en Amérique du Nord. « Nous recevons tous les jours des demandes provenant des Etats-Unis, alors que nous ne sommes pas encore installés sur ce marché. Cela montre que les Américains sont de plus en plus conscients des enjeux écologiques et qu’ils recherchent un moyen de se baigner dans une eau naturelle non chlorée. Une implantation step by step est prévue, en commençant par la Californie, l’Oregon et l’Etat de Washington. Les dimensions – et pas seulement dans le domaine technique – sont si différentes de ce que nous connaissons en Europe que nous allons agir pas à pas, sans prendre de risques inutiles », indique Peter Petrich Pour la France, Biotop reconnaît que le marché reste encore timide. Mais les efforts des trois dernières années pour faire connaitre les alternatives écologiques sur le « deuxième marché mondial de la piscine » commencent à porter leurs fruits. La société est présente à travers ses 9 partenaires franchisés répartis sur l’ensemble du territoire. « Les Français sont aussi de plus en plus conscients de l’environnement et prêts à dépenser plus pour un produit naturel », estime l’équipe de Peter Petrich. « Les premiers Living-Pools sont réalisés dans les jardins élégants près des grandes villes tandis que la baignade naturelle complète les projets d’architecture naturelle en soutenant la biodiversité avec la réalisation d’un habitat naturel pour certaines espèces animales en danger, telles les rainettes vertes. »

Photos : BIOTOP - baignade-ecologique.fr



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales