Accueil > actualités reportages > Comprendre > Booking.com dévoile les volontés des voyageurs en faveur du tourisme (...)

Booking.com dévoile les volontés des voyageurs en faveur du tourisme durable

Dans le cadre de la Journée Mondiale de la Terre le 22 avril, Booking.com, le leader mondial de la réservation d’hébergements en ligne, met en lumière les grandes lignes de son rapport global sur le tourisme durable. Cette nouvelle enquête souligne certains signes prometteurs concernant la prise en considération du voyage écoresponsable.

Le nombre de voyageurs qui choisissent un hébergement respectueux de l’environnement, pour au moins un séjour, pourrait doubler cette année avec 65 % des voyageurs dans le monde qui en expriment la volonté, contre 34 % ayant effectué un tel séjour en 2016. Par ailleurs, 68 % des voyageurs en moyenne ont affirmé qu’ils sont plus susceptibles de choisir un hébergement si celui-ci est respectueux de l’environnement avec : en tête les Chinois (93 %), suivis par les Brésiliens (83 %) et les Espagnols (80 %). Pour 79 % des voyageurs, les considérations écologiques pèsent également dans le choix du mode de transport - 43 % prennent les transports en commun quand ils sont accessibles, 42 % optent autant que possible pour la marche, le vélo ou encore la randonnée et 18 % prennent moins l’avion afin de réduire leur empreinte carbone. Les amateurs de séjours de luxe sont également disposés à faire des concessions au nom de l’écologie, 94 % se disant prêts à séjourner dans un hébergement équipé d’ampoules à économie d’énergie, 89 % avec des systèmes de chauffage ou de climatisation fonctionnant uniquement pendant leur présence dans l’hébergement et 80 % avec des douches à pression d’eau plus faible. Le tableau ci-dessous donne plus de détails sur les petits conforts auxquels les voyageurs seraient prêts à renoncer :

Pour beaucoup de personnes, le « tourisme durable » peut revêtir plusieurs formes, mais il est évident que l’hébergement en est un élément crucial. L’étude montre en effet que 56 % des voyageurs considèrent un séjour dans un hébergement respectueux de l’environnement comme du tourisme durable. Pour plus d’un tiers des personnes interrogées, le tourisme durable correspond à réduire la consommation d’eau en réutilisant les serviettes et le linge de lit (38 %) et à préserver l’environnement en limitant leur consommation d’articles de toilette tels que le shampooing, le savon, les brosses à dents et les rasoirs (35 %). Pour beaucoup, le voyage durable rime également avec une expérience plus authentique et plus locale. 38% des voyageurs sont d’avis qu’il est important d’acheter des produits locaux pour soutenir les artisans de la région. Aussi, 36% d’entre eux choisiraient en effet un hébergement respectueux de l’environnement pour son authenticité. Ci-dessous, un aperçu de ce qui motive les voyageurs à préférer un hébergement respectueux de l’environnement :

« L’hébergement que l’on choisit joue un rôle crucial dans la qualité du séjour mais a également pour mission d’aider le client à voyager durablement », observe Pepijn Rijvers, directeur marketing chez Booking.com. « Servir des plats à base d’ingrédients produits localement, utiliser et vendre des produits de l’artisanat local, économiser l’eau et l’énergie, recycler ou encore créer des liens entre les clients et la communauté locale, sont autant d’initiatives que les établissements prennent aujourd’hui en faveur de la durabilité, et cela fait chaud au cœur de voir que les voyageurs s’engagent sur la même voie. Depuis que nous avons ajouté des thèmes liés à l’écologie à notre outil de recherche par centre d’intérêt sur Booking.com, nous avons vu croître le nombre de recommandations par nos voyageurs, ce qui montre bien que l’engouement pour le durable est bien là. »

Top 5 des pratiques durables/respectueuses de l’environnement prises en compte lors du choix d’un hébergement :

- Energie solaire 67%
- Système d’alimentation en eau économique 43%
- Toilettes et douches avec économiseurs d’eau 36%
- Menus à base d’aliments bio 31%
- Poubelles permettant le tri 29%

*Les données ont été recueillies sur 11 marchés, avec plus de 1 000 participants pour chaque marché. Les participants devaient être âgés d’au moins 18 ans, avoir voyagé au moins une fois en 2016 et prévoir au moins un voyage en 2017. Tous devaient prendre part aux décisions concernant la plupart de leurs voyages. Les données ont été recueillies en mars 2017 avec l’aide d’un fournisseur de participants international.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales