Voir le Menu
Accueil > labels, certification R.S.E > Labels pour l’hôtellerie et la restauration > Le label Green Globe a été attribué à l’hôtel Barrière Le Majestic (...)

Le label Green Globe a été attribué à l’hôtel Barrière Le Majestic Cannes

L’Hôtel Barrière Le Majestic vient d’être récompensé de ses efforts en matière de développement durable après avoir choisi choisi en 2021 ce label international exigeant, pour valider sa propre démarche. Il obtient aujourd’hui la certification Green Globe, quelques semaines à peine après son premier audit.

l’Hôtel Barrière Le Majestic Cannes a décroché la première Certification Green Globe du palace cannois. Reconnu par l’Organisation Mondiale du Tourisme et le World Travel and Tourism Council (WTTC), ce label international a été créé spécifiquement, il y a près de trente ans, pour les professionnels du voyage et du tourisme. Il récompense les efforts et la rigueur des entreprises en matière de développement durable. Gestion et management de la démarche de développement durable, engagements socio-éco-nomiques, respect du patrimoine culturel et préservation de l’environnement : rien n’échappe aux auditeurs indépendants. Les prétendants à la certification sont ainsi jugés à l’aune de 44 critères différents déclinés en 385 indicateurs de conformité. Pour décrocher le précieux sésame, il leur faut en valider 214 dont les 100 obligatoires. Qu’un seul de ceux-là manque à l’appel et le candidat est invité à revoir sa copie.

Un audit très poussé

Fin septembre 2021, lors de leur visite au cinq étoiles du 10, La Croisette, les auditeurs de Green Globe se sont ainsi penchés sur l’action de l’hôtel en matière de santé et sécurité de ses salariés, sur la part des achats locaux et durables, sur la politique anti-corruption, sur le pourcentage d’embauches locaux, sur le respect de la diversité au sein du personnel, sur ses initiatives pour sauvegarder et promouvoir les cultures régionales et les sites historiques azuréens, sur le volume d’achat des fourniture éco-certifiés et/ou recyclables, sur le suivi de ses consommations énergétiques et ses efforts pour les réduire, ou bien encore sur la gestion des déchets. Un examen à la loupe que l’établissement a réussi, s’épargnant un éventuel oral de rattrapage en satisfaisant, dès le premier audit, à l’ensemble des critères exigés.

Une réussite qui ne doit rien au hasard. Elle est plutôt le fruit d’un long travail comme l’ex- plique Charles Richez, Directeur général de l’Hôtel Barrière Le Majestic. « Cela fait plusieurs années que notre établissement mène une démarche de Développement Durable tout à la fois ambitieuse, pragmatique et dynamique. Validée par un organisme indépendant, la certifica- tion Green Globe est donc l’aboutissement de notre engagement. Elle valide de façon claire et officielle notre souci permanent et nos efforts quotidiens pour garantir à nos clients une qua- lité de service maximale, pour veiller à l’épanouissement professionnel de nos collaborateurs, pour contribuer durablement à la croissance de notre territoire et pour réduire toujours plus l’impact de notre activité sur l’environnement ».

Conserver la certification à long terme

Il en va des certifications comme de tout succès : le plus dur n’est pas de les décrocher, mais de les conserver. Ainsi, le palace cannois devra remettre son label en jeu lors d’un nouvel audit de "renouvellement", dès la fin 2022, utilisant ce temps pour encore s’améliorer sur de nombreux points.

Beaucoup a déjà été fait. Ainsi, dans la foulée de Planète Barrière, le programme de Respon- sabilité Sociétale du Groupe Barrière, le navire amiral du groupe Barrière a entamé sa transi- tion écologique en réduisant sa consommation de ressources naturelles, de l’électricité (avec des cartes d’accès coupe circuit, des baies vitrées équipées de contacteurs ou bien encore le remplacement de 90% des ampoules par des led…), à l’eau (mousseurs/réducteurs de débit sur tous les robinets, 100 % des chasses d’eau en double flux, non renouvellement quotidien des draps et des serviettes…), en passant par le gaz (recours partiel au biogaz dans ses cui- sines). Le palace cannois a également diminué sa production de déchets, au niveau notam- ment des plastiques à usage unique, et multiplié les partenariats avec les entreprises de recyclage, des sociétés locales autant que possible. Il prend en compte la biodiversité, privilégiant, des peintures aux lessives, les produits écolabellisés, et développant en son sein, sous l’égide du Bar du Fouquet’s, un écosystème vertueux (ruches, hôtel à insectes, culture 100% biolo- gique). La relation humaine a été également privilégiée. Recrutement, parcours d’intégration, développement des compétences, respect de la diversité, conditions de travail : le Majestic ne cesse d’améliorer ses méthodes et ses outils pour favoriser le bien-être professionnel de ses salariés. Ça, c’est pour l’interne. Mais le Palace a également tissé des liens étroits avec les entreprises et les associations de son territoire. Il privilégie autant que possible les fournis- seurs locaux, sensibilise ses derniers à l’éco responsabilité, et contribue, par des collectes, des dons ou des événements, à l’action de plusieurs associations nationales ou azuréennes.

Les mois qui viennent consolideront ses acquis, accélèreront le mouvement. De nombreux projets sont en cours. Dès ce début d’année, l’implication des salariés de l’hôtel dans son développement durable va ainsi s’accentuer avec la création d’un Comité du Développement Durable. Les collectes associatives vont s’intensifier. La chasse aux déchets aussi, à travers la généralisation de caisses de livraison lavables et réutilisables et la refonte des packagings « take away » dédiés à la clientèle séminaire. Le programme de relamping va se poursuivre avec le passage aux led pour le hall et la façade. Une partie du matériel des cuisines sera éga- lement remplacée au profit d’équipements moins énergivores. Autant d’initiatives qui permet- tront au Majestic de poursuivre sa belle histoire, entamée il y a bientôt un siècle, tout en pré- servant la Côte d’Azur, cette si belle région, les équipes et partenaires qui assurent quotidien- nement la réussite de l’établissement et les générations futures.



Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. | Mail:jfb@hotelseconews.com | ©2015-2022 hotelseconews.com | Mentions légales