Accueil > Eau, air, énergie, déchets > Parties extérieures > Bientôt des stores et des auvents solaires ?

Bientôt des stores et des auvents solaires ?

Les chercheurs financés par l’UE ont mis au point des cellules photovoltaïques organiques (PVO) souples de plus de 6 m de long et 3 m de large. Cela permettra de créer des panneaux photovoltaïques minces, légers et de grand format à des prix probablement plus bas.

Actuellement, l’UE doit lutter contre les panneaux solaires en provenance de Chine, qui exporte à très bas prix. Pour se démarquer, les systèmes PV à couche mince et sans silicium sont privilégiés. Mais ces technologies n’offrent que des avantages limités et les exigences d’installation sont analogues à celles des panneaux solaires conventionnels. Par ailleurs, les modules se composent de panneaux rigides qui ne permettent pas l’intégration aux structures massives sans en modifier le design.

Le projet FABRIGEN (Fabric structures for solar power generation), financé par l’UE, a réduit les frais d’installation et des modules grâce à l’association des matériaux PVO à des toiles tendues et un procédé de fabrication sur rouleau continu. Cette capacité à produire des panneaux sur des surfaces textiles permet de réaliser des formes complexes propices à l’absorption du rayonnement solaire.

La couverture de vastes espaces avec des structures en polymère coûte moins cher que le verre. Elles sont ainsi utilisées au-dessus des allées piétonnes, des abribus et des abri-autos, voire de certains stades. Les cellules solaires organiques sont dépourvues d’oxyde d’étain et d’indium, un composé particulièrement rare, cher et fragile. Les partenaires du projet ont préféré utiliser l’aluminium, un élément meilleur marché qui permet la fabrication de feuilles.

Les modules FABRIGEN sont conformes aux normes et régulations européennes et internationales pour une mise en place dans les programmes énergétiques hors réseau et sous réseau, et même pour les tarifs de rachat (FIT, pour feed-in-tariff). À court terme, les plans FIT garantissent une motivation aux fournisseurs pour investir en payant pour l’énergie produite grâce à leurs installations comme les stores.

Stores et auvents

Sur le long terme, les scientifiques envisagent un système final dans lequel les programmes FIT seront inutiles étant donné le faible coût de la technologie PV par rapport aux prix de l’électricité du réseau. Ainsi, ensemble, les matériaux et la technologie promettent de réduire les coûts de l’énergie solaire de manière appréciable par rapport à l’énergie conventionnelle.

La production, le transport et des coûts de fonctionnement réduits devraient clairement encourager les investissements dans l’énergie solaire PV. Il s’agit d’une technologie véritablement pionnière car il n’existe rien de comparable qui soit disponible sur le marché aujourd’hui. FABRIGEN espère voir se développer les stores et les auvents équipés de PV offrant non seulement ombre et chaleur, mais générant aussi de l’électricité !



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales