Accueil > Eau, air, énergie, déchets > Parties communes > L’ascenseur s’élève vers l’efficience énergétique

L’ascenseur s’élève vers l’efficience énergétique

Les bâtiments représentent près de 40% de la consommation mondiale d’énergie et les ascenseurs en consomment à peu près 10%.

C’est aux Etats-Unis, en 1857 que le premier ascenseur vit le jour grâce à Elisha Graves Otis. Il avait été installé au coeur d’un magasin de porcelaine et de verrerie Française dans un bâtiment de cinq étages, à l’angle de Broadway et Broome à New-York. Une centrale à vapeur fournissait la force motrice nécessaire à son bon fonctionnement. Au fil du temps, de nombreux brevets furent accordée à l’entreprise OTIS concernant la conception des ascenseurs et leurs dispositifs de sécurité. C’est ainsi qu’en 1866, l’hôtel Saint-James à New-York a été le premier hôtel à se doter d’un ascenseur. A notre époque, le choix technique d’un tel équipement s’avère un peu compliqué, tant les différences en terme de consommation d’énergie peuvent être importantes. Néanmoins, les grandes sociétés mondiales comme KONE, OTIS, SHINDLER ou THYSSEN améliorent tous leur technologie (hydraulique, électrique, électronique...) afin de consommer moins. Un tiers de la consommation quotidienne d’énergie a lieu quand les ascenseurs ne sont pas en service, du simple fait de les garder éclairés, sans compter le choix des ampoules qui peut être à l’origine d’une consommation supplémentaire. Ainsi, sans gros frais, les premières économies seront faites en installant facilement un système qui éteint automatiquement l’intérieur de la cabine, quand elle n’est pas utilisée. Toutes les grandes marques proposent par ailleurs, un programme de modernisation totale, ou partielle de leurs propres appareils, en remplaçant les composants essentiels pour les adapter à la pointe actuelle de la technologie, permettant d’économiser jusqu’à 60% d’énergie. Bien sûr, vous pouvez aussi opter pour un remplacement total de votre vieil ascenseur qui aura transporté fidèlement vos milliers de clients.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales