Accueil > Installations et fournitures > Cuisines > Lavage M-IQ de Meiko : des consommations réduites de 30%

Lavage M-IQ de Meiko : des consommations réduites de 30%

Signé Meiko et baptisé M-IQ, un nouveau système de laveries pour la vaisselle, élimine en continu les déchets tout au long du cycle de lavage, et récupère la chaleur qu’il produit. La machine nécessite ainsi moins d’eau et moins d’énergie pour son fonctionnement.

C’est un concept de lavage entièrement revu qu’a mis au point Meiko avec ses nouvelles machines à avancement M-iQ. Dans ce concept tout neuf, l’idée de base a été selon le fabricant, de diminuer l’ensemble des consommations : eau, électricité, produits chimiques... Et cela tout en améliorant le confort de l’utilisateur, et tout en assurant l’existence de différentes modules adaptables aux besoins de chaque professionnel et à la place attribuée à la laverie. Alliant haute technologie, bon sens et adaptabilité, ces machines se présentent un peu comme une chaîne de travail plus ou moins longues, avec zones de prélavage, de lavage, de rinçage et de séchage, et sont pilotées à partir d’un palm. Mais leur spécificité repose avant tout sur deux approches techniques bien particulières : un étonnant système de filtrage et des transferts de chaleur. Au final, la réduction des consommations atteint 30%, assurent les responsables.

L’eau de lavage « lavée », la chaleur du séchage récupéré

Le système de filtrage permet l’élimination des déchets en continu pendant le processus de lavage. Le filtre collecte les éléments présents dans l’eau, puis grâce à un système de courant inversé, les évacue de la cuve. L’eau de lavage est ainsi « plus propre » et utilisable de manière efficace, sans consommation supplémentaire et avec moins de produits chimiques. Permettant d’éviter l’installation d’une hotte, les transferts de chaleur s’effectuent en sens inverse du sens de travail, de la fin du cycle vers le début : les buées et la vapeur sont refroidies et la machine récupère ainsi de l’énergie. Dans ce système, les flux d’air du séchage sont découplés de la zone de lavage grâce à des ouvertures de décompression. Résultats : le séchage reste impeccable, l’air chaud est utilisé de manière optimale et le confort du personnel qui se trouve en sortie de machine est bien plus important qu’avec une machine classique. Le nettoyage manuel de la machine est lui aussi plus simple et rapide. Une innovation qui devrait faire des émules…



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales