Voir le Menu
Accueil > labels certification et R.S.E > Labels pour l’hôtellerie et la restauration > Nomad Hotel Le Havre : le premier hôtel de Normandie à obtenir l’Écolabel (...)

Nomad Hotel Le Havre : le premier hôtel de Normandie à obtenir l’Écolabel européen

Le NOMAD Hotel du Havre, situé au pied de la gare, a obtenu l’Écolabel européen. Cette certification officielle qualitative et recherchée qui porte sur 67 critères très stricts vient récompenser le concept novateur des établissements NOMAD Hotels imaginé par François Branellec, fondateur du groupe Oceania Hotels et aujourd’hui dirigé par son fils Gurvan Branellec.

Lancé en 2014, NOMAD Hotels est la marque d’hôtels 3* éco-responsables et connectés du groupe Oceania Hotels. Si elle compte aujourd’hui deux établissements à Paris Roissy CDG et au Havre, un troisième, en cours de construction à Dijon, ouvrira au printemps 2024. Dès sa création, NOMAD Hotels a eu l’ambition d’être une chaîne écolabellisée, souligne Sandrine Rouelle, directrice du NOMAD Hotel Le Havre. Les hôtels sont tous des constructions neuves ce qui garantit un confort thermique et acoustique optimal et permet d’intégrer, dès la phase de conception, des matériaux et équipements éco-responsables.

NOMAD Hotels, un concept novateur

Ouvert en 2015, l’établissement du Havre est ainsi doté de panneaux solaires pour préchauffer les ballons d’eau chaude, d’une pompe à chaleur pour le chauffage, d’un récupérateur d’eau de pluie pour alimenter les chasses d’eau, et dans les chambres, les pommeaux de douche permettent d’économiser entre 3 et 4 litres d’eau par minute sans incidence sur le confort du client. “Nos 106 chambres sortent des codes de l’hôtellerie classique, modernes et connectées. Tout y est pensé pour sensibiliser et inciter les clients à l’économie d’énergie et au respect de l’environnement”, ajoute Sandrine Rouelle.

Favoriser un tourisme plus responsable

Au sein des établissements NOMAD Hotels, ldes produits bio, locaux et de saison composent la table du petit-déjeuner. Les déchets (alimentaires, papiers et cartons) sont collectés à vélo et recyclés, aucun produit à usage unique n’est proposé dans les chambres. “Chez NOMAD Hotels, nous sommes en effet sensibles à un tourisme plus responsable. L’hôtel est également labellisé Accueil vélo et met à la disposition de ses clients un local dédié au stockage des vélos et du matériel de réparation”, explique la directrice.

Initialement destinés à une clientèle d’affaires entre 30 à 50 ans, les hôtels NOMAD séduisent aujourd’hui une cible plus large et surtout désireuse de voyager de manière plus responsable tout en maîtrisant son budget. “À ma connaissance, nous sommes aussi la seule chaîne d’hôtels au monde à proposer des tarifs dégressifs aux clients. Lors de leur réservation sur le site nomad-hotels.com, les clients font le choix de supprimer des options relatives à des économies d’énergie ou d’eau. ”

Une labellisation exigeante et recherchée

Selon Apolline Decauchy, chargée de communication et de marketing de la marque NOMAD Hotels et cheffe du projet de certification de l’hôtel : L’éco-responsabilité devient de plus en plus un critère dans le choix d’un séjour : selon une étude des acteurs du tourisme durable, 8 touristes sur 10 trouvent important que les entreprises soient labellisées. Le 15 septembre dernier à l’issue d’un an et demi de procédure, le NOMAD Hotel du Havre a obtenu l’Écolabel européen certifié par l’Afnor. L’établissement intègre ainsi le club restreint des 375 hôtels écolabellisés (source Ademe) sur les 17 000 existants en France. Il est également le premier hôtel écolabellisé de la région Normandie et du groupe Oceania Hotels.

Des critères inscrits dans l’ADN de la marque NOMAD Hotels

Il n’a pas été nécessaire d’investir dans des équipements spécifiques, de mettre en place de nouvelles pratiques ou de rénover le bâtiment ! Les hôtels NOMAD ont été conçus dès le départ pour être éco-responsables. Le NOMAD Hotel du Havre était en conformité avec les exigences de la certification : management environnemental, formation du personnel, réduction des consommations d’énergie et d’eau, approvisionnement en électricité renouvelable, réduction et tri des déchets et eaux usées, promotion des transports écologiques…

Des équipes qui adhèrent à 100 % au projet

Nous avons passé le test haut la main et nous en sommes très fiers, avance Apolline Decauchy. Nous serons également audités tous les deux ans ce qui impose de se remettre en question chaque jour et de continuer à intégrer les bonnes pratiques dans notre quotidien. Mais au NOMAD Hotel du Havre, la démarche écoresponsable est une seconde nature… Chez nous, la sensibilisation à l’écoresponsabilité est un critère de recrutement. Toute l’équipe a adhéré, ajoute Sandrine Rouelle qui avait ce projet en tête depuis 2017. Ici, même les petites graines tombées du pain aux céréales servi au petit-déjeuner sont récupérées pour être données aux oiseaux…

Oceania Hotels, un groupe engagé

Le prochain projet porte sur l’hôtel de Dijon dont on espère l’obtention de l’Écolabel européen dans les six mois suivant son ouverture. Selon Apolline Decauchy, cette certification répond à une vraie stratégie de groupe. Nous ne nous engageons pas dans cette démarche parce que c’est dans l’ère du temps ou parce que nous n’avons pas le choix mais parce que c’est dans notre ADN ! L’hôtel Oceania 4 * de Rennes (Saint-Grégoire) et l’hôtel de France à Nantes sont déjà labellisés Clef Verte. Quant à l’hôtel Oceania Les Augustins 4 *, à Lille, dont l’ouverture est prévue début 2025, il sera le premier hôtel bas carbone du groupe et de la métropole lilloise.



Hotels Econews- 7 rue PRESCHEZ, 92210 Saint-Cloud. | Mail:jfb@hotelseconews.com | ©2015-2024 hotelseconews.com | Mentions légales